Parlons de sexualité autrement avec nos enfants

Parlons de sexualité autrement avec nos enfants

De même qu’à force de répéter un mensonge on finit par y croire, de même l’omniprésence de l'érotisme, la suggestion de modèle de sexualité pour des besoins marketing, et l’accès facile à la pornographie de n’importe où peuvent profondément influencer la sexualité de nos enfants.

Le danger de la séparation de l'affectivité et de la sexualité
De fait, dans une société où l’acte sexuel est banalisé, ou la tendance est à la séparation de la sexualité et de l’affectivité, nous ne pouvons que devenir des objets de consommation sexuelle les uns pour les autres. Et, une fois que la sexualité s'est développée ainsi dans la jeunesse, comment peut-on penser que cela évoluera autrement par la suite dans une relation conjugale ?

Et nous, parents ?
Or si nous aussi, parents, n’abordons la sexualité avec nos adolescents que sous un angle dépourvu d’affectivité, quel résultat pouvons-nous attendre ?
En effet, beaucoup d’adolescents n’entendent parler de sexualité que sous l’angle de la contraception, c’est-à-dire du risque lié à la fécondité et de ses conséquences pour leur jeune « carrière », d’autres uniquement sous l’angle de la protection donc de la maladie (une jolie perspective !), enfin d’autres seulement sous un aspect technique, comme s’il s’agissait d’une question de performance.

Pourquoi ne pas dire que l'acte sexuel n’est pas un acte anodin ?
N’est-il pas de notre devoir de parent de préserver nos enfants de cette tendance et donc justement de veiller à ne pas séparer la sexualité et l’affectivité (quitte à paraître vieux jeux) ?

Mais pourquoi ne leur disons-nous pas « d'abord que le couple lui-même est un projet de vie en commun, (...) que la relation sexuelle n'est pas anodine et banale et qu’elle concerne toute la personnalité » ?

Pourquoi devrions-nous faire la promotion d’ « une sexualité impulsive » plutôt que « d’une sexualité véritablement humaine, inséparable de la construction de la personnalité » ?

Pourquoi contribuer au développement d’ « une sexualité vagabonde, détachée de tout lien durable entre partenaires devenus des "particules élémentaires" qui fragilise l'amour, le lien familial et donc, à long terme, le lien social » ?

« Avoir une relation avec l'être qu'on aime ne devrait-il pas signifier unir sa vie à la sienne et, pour cela, s'y préparer pendant son adolescence ? »

En matière de sexualité aussi, nous sommes les premiers éducateurs de nos enfants.

Venez en parler avec d’autres parents au cours d’un parcours Parents.

Note: Les textes en italique sont issus du discours tenu au sénat par Bernard Seillier le 31 octobre 2000.

Find an Alpha near you

Try Alpha

Find out more about Alpha

Learn more